effectuer leurs réservations de billet d’avion. Selon une étude du cabinet spécialisé OAG effectuée auprès de 3 000 voyageurs fréquents issus de 9 pays, dont la France, les Etats-Unis, le Japon, l’...

effectuer leurs réservations de billet d’avion. Selon une étude du cabinet spécialisé OAG effectuée auprès de 3 000 voyageurs fréquents issus de 9 pays, dont la France, les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, seuls 10 % utilisent actuellement Internet pour réserver leurs billets d’avion, 6 % pour leurs locations de voitures, 13 % pour leurs réservations d’hôtel. Alors que deux tiers des sondés ont accès à Internet sur leur lieu de travail, 60 % des voyageurs d’affaires, homme de 47 ans en moyenne occupant un poste de direction, préfèrent faire appel à une agence de voyages, 33 % à leur secrétaire. De plus, selon 65 % des personnes interrogées, le système Intranet est indisponible. Selon l’étude, si les Japonais se servent plus volontiers de leur ordinateur pour réserver un billet d’avion, le passager britannique “se méfie énormément de la technologie et notamment des ordinateurs portables et du Web”.

Toutefois, 56 % des passagers français utilisent Internet pour prendre des renseignements avant leur vol. Toujours selon cette étude, les passagers ne sont pas libres de voyager avec le transporteur de leur choix. Dans 33 % des cas, les entreprises françaises imposent la compagnie aérienne, 69 % la classe à bord de l’avion, 32 % l’hôtel. (Les Echos 16/11/1998)