licences concomitantes. Définie par Microsoft, l'utilisation concomitante permet "de partager une licence entre plusieurs utilisateurs occasionnels". Ainsi 1 000 employés d'une même entreprise peuve...

licences concomitantes. Définie par Microsoft, l'utilisation concomitante permet "de partager une licence entre plusieurs utilisateurs occasionnels". Ainsi 1 000 employés d'une même entreprise peuvent se partager 200 licences de Word, à condition de ne pas tout utiliser simultanément. Les logiciels composants Office 97 ainsi que Project sont essentiellement touchés par cet arrêt. Cependant, les programmes de licences déjà signés restent valides jusqu'à échéance. Selon Microsoft, du fait de la complexité de sa mise en oeuvre (un logiciel spécialisé basé sur un serveur doit être mis en place), seule une très petite minorité d'entreprises est concernée par ce programme. Cependant, selon une analyste du Gartner Group, Mary Welch, cette décision de Microsoft pourrait augmenter, dans certaines entreprises, le coût des logiciels bureautiques de 4 à 10. Selon une étude du Gartner portant sur 100 entreprises américaines, 62 d'entre elles utilisent des licences concomitantes. Les concurrents de Microsoft en profitent pour dénoncer un nouvel abus de position dominante. (Le Monde Informatique - 14/11/1997)