Après avoir été récompensé il y a un an au CeBIT d'Hanovre, l'Internet Screen Phone, mélange de Minitel, de micro-ordinateur et de téléphone, a été désigné lors du Consumer Electronic Show de Las Ve...

Après avoir été récompensé il y a un an au CeBIT d'Hanovre, l'Internet Screen Phone, mélange de Minitel, de micro-ordinateur et de téléphone, a été désigné lors du Consumer Electronic Show de Las Vegas, comme l'un des produits les plus innovants. Au point technologiquement depuis plus d'un an, l'Internet Screen Phone n'a pas encore rencontré le succès commercial. Ne perdant pas espoir et pariant sur le succès de ce concept, Alcatel a profité du CES pour finaliser des projets de tests commerciaux devant débuter en mars aux Etats-Unis. Son objectif est de vendre un million de ces terminaux en l'an 2000. Les premiers appareils devraient être vendus aux Etats-Unis dès le mois de septembre prochain. Simple d'utilisation, permettant l'accès à des bouquets de services interactifs et à l'ensemble de l'Internet, le Screen Phone devrait permettre principalement de consulter un annuaire électronique, de lire son courrier électronique et d'utiliser des services de commerce électronique de proximité. Doté d'un écran tactile couleur, l'Internet Screen Phone demeure toutefois relativement cher à fabriquer. Vendu 2 500 F (381 euros), il a du mal à rivaliser avec les PC d'entrée de gamme. Pour rendre le produit plus compétitif, Alcatel étudie avec les opérateurs divers modes de commercialisation, comme la subvention du terminal ou la location. (Les Echos - 12/01/1999)