A l’instar de Microsoft, Intel, le numéro un mondial des microprocesseurs, continue d’afficher des résultats remarquables. Pour le seul 3ème trimestre 2003 il réalise 1,66 milliard de dollars de ...

A l’instar de Microsoft, Intel, le numéro un mondial des microprocesseurs, continue d’afficher des résultats remarquables. Pour le seul 3ème trimestre 2003 il réalise 1,66 milliard de dollars de bénéfice, soit une hausse de 150 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, et un bénéfice net par action de 25 cents. Côté chiffre d’affaires, Intel atteint 7,83 milliards de dollars, soit 20 % de plus qu’au 3ème trimestre 2002.

D’où vient cette si éclatante santé ? Des nouvelles gammes de produits lancées par Intel (Pentium 4, microprocesseur Centrino dédié aux connections sans fil,…), des composants pour ordinateurs (+ 17 % de chiffre d’affaires avec un bénéfice d’exploitation de 2,9 milliards de dollars), et de ceux conçus pour les équipements de réseau (+ 13 %).

En revanche, la division processeurs et mémoires flash pour téléphones mobiles creuse sa perte d’exploitation : 124 millions de dollars, contre 30 millions il y a une année. Sur l’ensemble de son exercice, Intel prévoit une hausse de ses revenus annuels comprise entre 10 et 12 %.

Commentant ces résultats, Craig Barrett, le patron d’Intel, a souligné que sa société tirait aujourd’hui profit des investissements qu’elle avait entrepris au moment de la crise des TIC.

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/10/2003)