Deux semaines et quelques jours seulement après son lancement, le navigateur open source Firefox version 1.0 a déjà séduit plus de 5 millions d’internautes. Une véritable surprise pour la...

Deux semaines et quelques jours seulement après son lancement, le navigateur open source Firefox version 1.0 a déjà séduit plus de 5 millions d’internautes. Une véritable surprise pour la Fondation Mozilla, qui a édité ce nouveau navigateur ; elle n’en attendait qu’un million ! Les effets de ce succès se font déjà sentir, du côté de chez Microsoft. Depuis le mois de juin dernier, la part d’Internet Explorer – toujours largement majoritaire – serait passée de 95,5 % à 93,7 %, cependant que Firefox a marqué des points avec une part de marché passée de 3,5 à 5,2 %, selon les analyses de l’institut WebSideStory. Les raisons de ce succès inattendu de Firefox ? Des fonctionnalités très pratiques, comme l’intégration immédiate de plusieurs moteurs de recherche, la navigation par onglets, l’affichage des signets les plus utilisés en boutons, une option de grossissement des caractères, mais aussi une ergonomie jugée très pratique. Autre motivation de ceux qui ont téléchargé Firefox : une lassitude d’Internet Explorer, qui est de plus en plus souvent la cible de nouvelles attaques pirates. Rien que cette semaine passée, deux nouvelles failles ont été découvertes au sein du navigateur de Microsoft. Elles permettraient à des pirates de piéger tout un système, en contournant le SP2 de Windows et en permettant un accès aux fichiers de l’utilisateur piégé.(Atelier groupe BNP Paribas - 22/10/2004)