1999. Selon un sondage effectué par le cabinet Ecocom sur l'avenir du rapport annuel des entreprises cotées, il ressort que 50 % des actionnaires individuels souhaitent que les entreprises présent...

1999. Selon un sondage effectué par le cabinet Ecocom sur l'avenir du rapport annuel des entreprises cotées, il ressort que 50 % des actionnaires individuels souhaitent que les entreprises présentent des comptes en euros dès 1999 et que 57 % des entreprises seulement sont sensibilisées au problème. Cette étude confirme que "l'introduction de l'euro ne constitue pas encore le sujet prioritaire pour les actionnaires individuels". Alors que le sondage met en évidence le souhait des actionnaires d'une plus grande transparence dans le cadre de la communication sur le gouvernement d'entreprise, seules 43 % des entreprises sont prêtes à répondre favorablement à ces attentes. (Les Echos - 27/03/1998)