Smart city

50 millions de véhicules autonomes sur les routes d'ici 2026

  • 19 Jui
    2018
  • 2 min

Quatre roues, un moteur, des sièges mais pas de conducteur humain : cinquante millions de véhicules autonomes seront sur les routes d'ici à 2026, d'après une récente étude.

Les villes se préparent à l'arrivée des véhicules autonomes. À l'image de New-York ou d'Atlanta, plusieurs smart cities repensent leurs infrastructures de transport pour intégrer la technologie et mieux servir les citoyens. C'est effectivement le moment d'anticiper ce changement puisque d'après une récente étude réalisée par Juniper Research, cinquante millions de véhicules autonomes dans le monde afflueront sur les routes d'ici 2026. Si le nombre paraît élevé, il doit être nuancé : 1,5 milliard de véhicules seront alors en circulation. Selon les prédictions du cabinet de conseil et d'études donc, dans huit ans les voitures sans conducteurs ne représenteront que 0,3% du nombre total de véhicules. Deux régions du monde mèneront la danse : les États-Unis d'une part et puis l'Extrême-Orient d'autre part (Japon, Singapour, Chine, Malaisie, Inde, Corée du Sud...), avec respectivement dix millions et quinze millions de ces automobiles nouvelle génération sur ces terres. Quelques obstacles restent encore à surmonter, tant sur les plans technique que réglementaire. Dans certains pays cependant, les constructeurs ont un allié de taille en la personne du gouvernement, comme en Chine, aux États-Unis, au Royaume-Uni ou encore au Pays-Bas… où des politiques promeuvent l'usage du véhicule autonome. Cela pourrait contribuer à rassurer les futurs passagers, loin d'être unanimement séduits si l'on en croit les récents sondages.

Rédigé par Sophia Qadiri