Smart city

À Berlin, des baskets connectées pour prendre le métro du bon pied !

  • 29 Jan
    2018
  • 2 min

En Allemagne, la régie qui exploite le métro berlinois s'est associée à l'équipementier sportif Adidas pour lancer la première basket connectée qui permet d'accéder aux rames sans ticket.

En 2018, grâce à une collaboration entre la « Berliner Verkehrsbetriebe » et la marque aux trois bandes, les usagers du métro berlinois pourront biper leurs baskets aux portillons pour accéder aux quais. Plus besoin de ticket ou de passe électronique, c'est la languette qui servira de titre de transport. Équipée d'une puce RFID, elle envoie un signal de radio-identification vers les bornes d'accès, qui valident alors le trajet. Un dispositif proche de celui du passe Navigo, qui fonctionne avec le même type de puce, mais qui cette-fois, intégré directement à un
« wearable », permet au voyageur de circuler beaucoup plus librement. À Lille en 2016, pendant l'Euro, un dispositif similaire avait été testé avec succès, grâce à un bracelet équipé d'une technologie NFC qui permettait aux supporters de se déplacer plus rapidement entre deux matchs. Ces nouveaux moyens d'identification connectés fluidifient l'accès aux rames et les voyageurs n'ont plus à patienter pour acheter un billet. Mais d'autres applications sont d'ores et déjà possibles, notamment pour supprimer les files d'attente à l'entrée des stades, ou devant les salles de spectacle et les cinémas. Dans quelques années, il sera même envisageable d'utiliser un « wearable » pour ouvrir la porte de son appartement ou de sa voiture. L'avenir est en marche.

Rédigé par Arnaud Pagès