Le procès doit s'ouvrir le 9 mars à Washington. Poursuivi par la Commission fédérale du commerce (FTC), Intel devra répondre de violation de la législation antitrust. L'accusation se fonde sur les...

Le procès doit s'ouvrir le 9 mars à Washington. Poursuivi par la Commission fédérale du commerce (FTC), Intel devra répondre de violation de la législation antitrust. L'accusation se fonde sur les plaintes déposées par trois de ses clients : Compaq, Digital Equipment et Intergraph qui contestent à Intel le droit de leur refuser la communication d'informations techniques. D'autres entreprises comme AMD pourraient rejoindre les rangs des plaignants. (Le Figaro - Le Monde - 02/03/1999)