Rivales sur un certain nombre de secteurs, les branches françaises d'IBM et d'Oracle viennent de signer un accord de partenariat aux termes duquel IBM commercialisera en France les solutions...

Rivales sur un certain nombre de secteurs, les branches françaises d'IBM et d'Oracle viennent de signer un accord de partenariat aux termes duquel IBM commercialisera en France les solutions E-Business Suite (EBS) et JD Edwards EntrepriseOne (JDEE) d'Oracle.

Leur objectif ? Capter, sur un marché en pleine croissance, les PME et PMI de moins de 2 000 salariés à la recherche d'un ERP (progiciel de gestion intégrée) et ainsi renforcer leurs parts de marché respectives. Pour le moment, cet accord ne porte que sur le marché français, mais les deux protagonistes ne semblent pas exclure l'idée de l'étendre à d'autres pays.

Oracle profite ainsi de l'étendue du réseau de distribution d'IBM, fort de 150 agences et de 3 000 partenaires commerciaux dans l'Hexagone. En contrepartie, Oracle devrait faire bénéficier son nouvel associé d'un transfert de compétence vers certains de ses ingénieurs commerciaux. Les clients n'auront plus dès lors affaire qu'à un seul interlocuteur, tant pour les offres que pour le conseil et les services associés.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/11/05)