Le marché de l’aéronautique n’est pas au mieux depuis les attentats du 11 septembre 2001. Les compagnies aériennes sont donc à la recherche de nouvelles sources de revenu pour pallier la ...

Le marché de l’aéronautique n’est pas au mieux depuis les attentats du 11 septembre 2001. Les compagnies aériennes sont donc à la recherche de nouvelles sources de revenu pour pallier la désaffection des usagers habituels. Le marché des technologies de réseau sans fil, s’il est encore très réduit, est en pleine croissance, et peut générer des profits non négligeables. British Airways a ainsi annoncé la mise en place d’une borne Wi-Fi au niveau du terminal 1 de l’aéroport d’Heathrow, à Londres. La compagnie a fait appel à BT Openzone, filiale de l’opérateur historique britannique British Telecom, et à Intel, numéro un mondial des micro-processeurs, pour mettre en place ce dispositif. Après plusieurs aéroports internationaux, Birmingham, Athènes ou Bruxelles, par exemple, Les compagnies aériennes suivent donc le mouvement. La prochaine étape devrait être l’utilisation de ces technologies sans fil au cœur même des avions. La mise en place de dispositifs sans fil devrait générer un gain de poids, et donc un gain de carburant. (Atelier groupe BNP Paribas – 14/04/03)