semaine après sa nomination comme PDG crée un poste de directeur général pour le confier à Alain Couder, l'un des artisans du redressement de Bull "J'ai souhaité prendre une personne de l'intérieur ...

semaine après sa nomination comme PDG crée un poste de directeur général pour le confier à Alain Couder, l'un des artisans du redressement de Bull "J'ai souhaité prendre une personne de l'intérieur ayant une connaissance complète de l'industrie informatique pour être le plus efficace possible". Si Guy de Panafieu conserve la haute main notamment sur les finances, Alain Couder est en charge de la stratégie du groupe et de l'ensemble des activités opérationnelles. Avant de rejoindre Bull en janvier 1991 et occupé de nombreux postes opérationnels dans l'entreprise, Alain Couder a passé quatre ans en Californie et a été directeur général de la division Réseaux de Hewlett-Packard France. Pour la première fois depuis 1988, Bull a résalisé au premier semestre de cette année un bénéfice de 64 millions de F (perte de 612 millions de F pour la même période de 1996). Ceci est le résultat tout à la fois du désengagement dans la micro-informatique et de la mise sous tension des équipes commerciales. Guy de Panafieu et Alain Couder sont bien décidés à poursuivre la stratégie engagée par Jean-Marie Descarpentries "mon défi est de garder le dynamisme commercial et industriel impulsé par Jean-Marie Descarpentries et de conduire un développement ordonné sur la base d'une stratégie claire". (Le Figaro - 16/09/1997)