Quelques jours seulement après la cession de sa division Saft, filiale spécialisée dans les batteries industrielles, Alcatel annonce aujourd'hui son intention de céder ses sites de production de ...

Quelques jours seulement après la cession de sa division Saft, filiale spécialisée dans les batteries industrielles, Alcatel annonce aujourd’hui son intention de céder ses sites de production de Saintes et Coutances. Ces projets, qui devraient être finalisés d’ici à la fin 2003, permettront aux sites concernés de diversifier leur clientèle et d’élargir leur domaine d’activité à d’autres secteurs de marché que celui des télécommunications.

Saintronic, qui produit des armoires électroniques intégrées utilisées dans les télécommunications, les marchés ferroviaires, l’électronique et la radio, pourrait être cédé à GMD, groupe de sous-traitance industrielle pour le découpage et l’emboutissage. Alcatel Coutances, qui produit des circuits imprimés multicouches, pourrait être cédée à l’actuelle direction de la filiale pour la reprise de celle-ci dans le cadre d’un LMBO (Leverage Management Buyout).

Selon la direction d’Alcatel, ces cessions s’inscrivent dans une stratégie de recentrage du groupe sur son cœur de métier, le développement et la commercialisation de systèmes et de services de télécommunications, et d’externalisation de la production de composants.

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/10/2003)