L'avenir sourirait-il à Alcatel-Lucent? Après avoir annoncé, la semaine dernière, le rachat du californien NetDevices, un développeur de passerelles de services pour les réseaux d'entreprises, l'équipementier franco-américain vient de signer...

L'avenir sourirait-il à Alcatel-Lucent? Après avoir annoncé, la semaine dernière, le rachat du californien NetDevices, un développeur de passerelles de services pour les réseaux d'entreprises, l'équipementier franco-américain vient de signer, par l'intermédiaire de sa filiale Alcatel Shanghai Bell, un contrat évalué à 340 millions de dollars avec l'opérateur China Mobile.
 
L'équipementier télécoms fournira ainsi à China Mobile des équipements radio et de cœur de réseau GSM/GPRS/Edge, des solutions et des services de communications mobiles pour permettre à l'opérateur chinois de développer ses programmes d'extension des réseaux GSM/GPRS/Edge cette année.
 
Par ailleurs, Alcatel-Lucent est parvenu à signer un autre contrat d'un montant de 120 millions de dollars avec l'opérateur mobile China Unicom pour la fourniture de solutions de communications mobiles.
 
La Chine compte aujourd'hui plus de 480 millions d'abonnés aux services de téléphonie mobile. Fin 2006, ce chiffre s'élevait à 460 millions, soit un taux de pénétration de 35,3%.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/05/2007)