Les concepteurs de nouvelles menaces informatiques exploitent de plus en plus la curiosité des internautes à l'égard de la vie privée des stars. Ces derniers doivent de plus en plus se méfier des...

Les concepteurs de nouvelles menaces informatiques exploitent de plus en plus la curiosité des internautes à l'égard de la vie privée des stars. Ces derniers doivent de plus en plus se méfier des faux scoops ! En octobre dernier, déjà, le spécialiste en sécurité Sophos avait identifié un cheval de Troie se faisant passer pour un email contenant les preuves photographiques d'une nouvelle aventure sexuelle de la star du football David Beckham (lire à ce sujet notre article du 13.04.2004 ).

Au mois d'avril, c'était au tour des spammeurs d'entrer en scène avec des flopées de courriers électroniques se servant de l'intérêt mondial pour l'enterrement du pape Jean-Paul II. Et maintenant, des hackers exploitent le procès actuel aux Etats-Unis, qui met en cause la star Michael Jackson dans une affaire de pédophilie.

Sous couvert d'informer les internautes sur une pseudo tentative de suicide du chanteur, les pirates diffusent un ver de Troie. En proposant de cliquer sur un lien via lequel les internautes auront plus d'informations sur l'événement, les pirates déclenchent l'installation d'un code source malveillant qui télécharge un cheval de Troie. Celui-ci ouvre une porte dérobée à ses auteurs sur la machine de leurs victimes.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/06/2005)