Le marché de l'emploi aujourd'hui demande de ne pas être trop gourmand. Certains poussent le bouchon un peu loin en proposant aux demandeurs d'emploi de revoir le plus possible à la baisse leurs...

Le marché de l'emploi aujourd'hui demande de ne pas être trop gourmand. Certains poussent le bouchon un peu loin en proposant aux demandeurs d'emploi de revoir le plus possible à la baisse leurs prétentions salariales. C'est le cas de Fabian Löw, un jeune entrepreneur allemand qui a eu l'idée de proposer une nouvelle formule aux personnes à la recherche d'un emploi. Sur le site Internet qu'il a créé, http://www.jobdumping.de , les individus peuvent jouer aux enchères.

Celui qui proposera ses services pour le tarif horaire le plus bas remportera le job proposé par annonce sur Jobdumping. Une baby-sitter : non pas 8, non pas 6, mais 4 euros de l'heure ! Adjugé, vendu ! Autant dire que la formule a fait quelques vagues dans le milieu allemand des syndicats.

Qu'à cela ne tienne, Fabian Löw veut lancer sa formule hors de ses frontières : aux Etats-Unis, dans les pays du Nord de l'Europe, au Canada et en France. Dans l'Hexagone, le jeune entrepreneur assure qu'il respectera la loi du salaire minimum (il projette un lancement dès les mois d'août ou de septembre). Une notion que Fabian Löw a du mal à accepter cependant : "Ce n'est pas un bon système, car cela détruit des emplois."

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/05/2005)