Moins vous serez gourmand, et plus vous aurez de chances de trouver un emploi. En Allemagne, où l'on recense 5,2 millions de chômeurs, Fabian Löw a eu l'idée de proposer une nouvelle formule aux...

Moins vous serez gourmand, et plus vous aurez de chances de trouver un emploi. En Allemagne, où l'on recense 5,2 millions de chômeurs, Fabian Löw a eu l'idée de proposer une nouvelle formule aux personnes à la recherche d'un emploi. Sur le site Internet qu'il a créé, http://www.jobdumping.de , les individus peuvent jouer aux enchères.

Celui qui proposera ses services pour le salaire le plus bas se verra offrir le job ! Sur la home du site, un emploi de baby-sitter est déjà descendu à 4 euros de l'heure. Et l'enchère n'est pas encore close...

Outre-Rhin, le site de M. Löw crée la polémique. Entre ceux qui défendent l'emploi à n'importe quel prix, et ceux qui rappellent que le pays a ses lois. Les syndicats se sont élevés contre cette invention des enchères à l'envers sur l'emploi. Le Hans Blöcker Stiftung, un groupe qui abrite le syndicat DGB, a d'ailleurs lancé un nouveau site Internet sur lequel il rappelle, emploi par emploi, les tarifs minimum horaires négociés par les syndicats et le patronat.

Question : A quand un site sur lequel il faudra payer et enchérir sur les autres candidats pour obtenir un job ?

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/03/2005)