Sun Microsystems et Oracle viennent d’annoncer une alliance stratégique plutôt inhabituelle dans l’industrie informatique. Les deux groupes vont commercialiser, via un échange “gratuit” de technol...

Sun Microsystems et Oracle viennent d’annoncer une alliance stratégique plutôt inhabituelle dans l’industrie informatique. Les deux groupes vont commercialiser, via un échange “gratuit” de technologies, un ensemble composé de la nouvelle base de données d’Oracle, la version 8I, installée au-dessus d’une version simplifiée du système d’exploitation de Sun, Solaris. Larry Ellisson, le PDG d’Oracle, explique “nous ne développons pas de système d’exploitation et Sun n’a pas de base de données, il était inutile que chacun de nous réinvente la roue pour assembler une telle offre”. Les deux présidents ont particulièrement insisté sur la portée d’une alliance destinée à rendre le commerce électronique plus performant pour les internautes et moins coûteux à exploiter pour les opérateurs. Larry Ellison a également fait savoir que Microsoft avait été écarté, Windows 2000 n’étant pas prêt pour la nouvelle technologie 8I “il aurait fallu attendre au moins Windows 3000”. Larry Ellison a aussi annoncé que l’offre Oracle-Sun serait optimisée pour les ordinateurs équipés de puces d’Intel. (Les Echos Le Figaro 15/12/1998)