La société Amazon.com vient d'annoncer simultanément qu'elle allait vendre en ligne des produits pour animaux de compagnie (voir la revue de presse du 30/03), et surtout qu'elle venait d'ouvrir u...

La société Amazon.com vient d'annoncer simultanément qu'elle allait vendre en ligne des produits pour animaux de compagnie (voir la revue de presse du 30/03), et surtout qu'elle venait d'ouvrir un service de vente aux enchères sur Internet. Outre-Atlantique, la formule connaît un vif engouement populaire. Ainsi, le service e-Bay, ouvert il y a seulement deux ans, compte aujourd'hui 2 millions d'utilisateurs enregistrés et une capitalisation boursière proche de 20 milliards de dollars.

Pesant pour sa part 25 milliards de dollars en Bourse, Amazon.com, bien déterminée à diversifier ses sources de revenus, a ouvert hier son propre service de vente aux enchères. Voulant devenir "le leader", Amazon offre déjà un choix de quelques dizaines de milliers d'objets classés par genres. Depuis hier, tout et n'importe quoi peut être acheté et vendu sur Amazon. Amazon peut compter sur sa notoriété et ses 8 millions de clients réguliers pour s'imposer sur ce nouveau marché de la vente aux enchères électronique, face au précurseur e-Bay (1,8 million de références). Selon Merrill Lynch, 15 % des quelque 100 millions d'internautes visiteraient le site une fois par mois pour y faire un achat ou tout simplement du lèche vitrines virtuel. (Les Echos - 31/03/1999)