Au moment où AMD concurrence avec succès Intel, le constructeur est fragilisé par de mauvais résultats financiers et des problèmes de fabrication sur ses processeurs. Jerry Sanders, le PDG, éval...

Au moment où AMD concurrence avec succès Intel, le constructeur est fragilisé par de mauvais résultats financiers et des problèmes de fabrication sur ses processeurs. Jerry Sanders, le PDG, évalue à 100 dollars le prix moyen nécessaire pour devenir rentable alors que le prix de certains processeurs AMD n'est que de 78 dollars. Au premier trimestre 1999, AMD a réalisé un chiffre d'affaire de 630 millions de dollars (3,8 milliards de F), contre 789 millions (4,78 milliards de F) durant le dernier trimestre 1998. Résultat, une perte d'un demi-dollar par action et l'annonce de 300 licenciements fin mars. Selon le magazine en ligne ZDNN, des problèmes de fabrication ont compromis la production des puces. Alors que les prévisions tablaient sur des ventes de 5,5 millions d'unités, il ne s'est vendu que 4,3 millions d'unités. Une demande importante pour les processeurs AMD K6-2 est venue de l'explosion des PC à moins de 1 000 dollars. En janvier 1999, AMD avait, pour la première fois, battu Intel sur ce marché des PC d'entrée de gamme. AMD s'apprête désormais, avec son processeur K6-3, à concurrencer Intel et son Pentium III, sur le marché des PC haut de gamme. (Information ZDNet France du 15/04/1999 parue dans Yahoo ! France)