AMD vient de recevoir une citation à comparaître du Ministère américain de la Justice. La justice américaine mènerait en effet une enquête sur de possibles violations des lois anti-trust...

AMD vient de recevoir une citation à comparaître du Ministère américain de la Justice. La justice américaine mènerait en effet une enquête sur de possibles violations des lois anti-trust concernant le marché des puces et des cartes graphiques.

Après le rachat d'ATI par AMD en octobre dernier pour un montant de 5,4 milliards de dollars, deux géants seulement, AMD et NVIDIA, s'affrontent désormais sur le marché des cartes graphiques.
 
Dans son communiqué, AMD a précisé que le Département de la Justice n'a pas encore formulé d'accusation son encontre. Par ailleurs, la société de Sunnyvale compte bien collaborer avec les enquêteurs.
 
De son côté, NVIDIA a également reçu une lettre de convocation de la part de la justice américaine. Dans un communiqué de presse aussi laconique que celui d'AMD, le fabricant de processeurs et de cartes graphiques indique lui aussi qu'il coopérera pleinement avec les enquêteurs américains. Affaire à suivre...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 04/12/2006)