Le fournisseur d’accès Internet américain AOL Time Warner est en train de tester un service de voix sur IP. Une démarche qui s’inscrit dans la nouvelle recherche d’AOL : un bon dosage de nouveaux...

Le fournisseur d’accès Internet américain AOL Time Warner est en train de tester un service de voix sur IP. Une démarche qui s’inscrit dans la nouvelle recherche d’AOL : un bon dosage de nouveaux services pour limiter la baisse du nombre de ses abonnés. En principe, cette nouvelle offre devrait être disponible dès le début de l’année 2005.

Aux Etats-Unis, Time Warner accuse un certain retard : il fait partie des derniers à s’engager sur la voie de la téléphonie à bas prix. AT&T, Verizon, Qwest, Vonage ou encore Net2Phone ont déjà adopté une stratégie agressive pour bien se positionner sur ce segment. L’opérateur Time Warner Cable, cousin d’AOL, offre d’ores et déjà un service de voix sur IP ; reste donc à voir si leurs offres respectives pourront coexister sans se concurrencer.

AOL compte déjà 23 millions d’abonnés, dont 4 millions disposent de l’Internet haut débit : un pré-requis pour la téléphonie sur IP. Avec un tel patrimoine, aucun doute que l’entrée d’AOL dans l’arène de la voix sur IP peut inquiéter ceux qui ont déjà misé gros sur ce service d’avenir.

(Atelier groupe BNP Paribas – 01/09/2004)