Il a vu son bénéfice net tripler au second trimestre 2003/2004 clos le 31 mars dernier. Son chiffre d’affaires a progressé de 30 %. Cette croissance, il la doit à son baladeur de musique...

Il a vu son bénéfice net tripler au second trimestre 2003/2004 clos le 31 mars dernier. Son chiffre d’affaires a progressé de 30 %. Cette croissance, il la doit à son baladeur de musique numérique, qui séduit les consommateurs aux quatre coins de la planète.

Il s’agit bien sûr du fabricant américain Apple, qui a encore une fois étonné la bourse de New-York en annonçant un bénéfice net de 46 millions de dollars, contre 14 millions de dollars enregistrés sur la même période l’an dernier. Et encore, celui-ci aurait atteint les 53 millions sans une provision de 7 millions de frais de restructuration.

43 % du chiffre d’affaires d’Apple (1,91 milliard de dollars) a été réalisé à l’international, et la star des ventes de ce trimestre, qui ont progressé de 30 %, c’est l’iPod. Ces trois derniers mois, le fabricant à la pomme en a vendu 807.000, et enregistre sur ce produit une progression de + 900 % par rapport au même trimestre l’an passé !

L’on peut d’ores et déjà imaginer que l’iPod mini, nouvelle version aux couleurs acidulées du baladeur star (plus abordable mais présentant des capacités de stockage plus faibles) connaîtra lui aussi un succès immense.

Apple table déjà sur un « quatrième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres sur un an, à la fois des bénéfices et du chiffre d’affaires ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/04/2004)