L'américain Mediametrix vient d'annoncer la création d'une filiale, baptisée MMXI Europe, en association avec Ipsos et l'allemand GfK. Parallèlement, la société ouvre des bureaux à Paris, Nurember...

L'américain Mediametrix vient d'annoncer la création d'une filiale, baptisée MMXI Europe, en association avec Ipsos et l'allemand GfK. Parallèlement, la société ouvre des bureaux à Paris, Nuremberg et Londres. Les activités européennes, dirigées par Arielle Dinard, auront leur siège social à Londres. MMXI Europe propose à sa future clientèle européenne un panel de 3 000 personnes pour chacun de ces pays (France, Allemagne et Londres) où elle sera présente. La société se développera progressivement dans d'autres pays européens. Le service comprenant, pour un pays, un rapport mensuel général, une étude démographique détaillée trimestrielle et un rapport de tendance présentant notamment les sites les plus visités, est facturé 40 000 euros HT. En outre MMXI livre l'interface d'accès et forme son client qui peut par la suite utiliser les chiffres comme il l'entend. Selon les premiers résultats fournis par MMXI Europe, 6 851 000 foyers sont équipés d'un ordinateur en France et 1 729 000 possèdent une connexion Internet. MMXI dénombre 3 987 000 internautes français dont une forte proportion en Ile-de-France. Un internaute français se connecte 2,8 heures par mois et passe 22,9 minutes par jour d'utilisation. Mediametrix vient de lancer aux Etats-Unis e-SCAN, un service permettant d'établir une corrélation entre les habitudes d'utilisation du web et les comportements d'achats en ligne. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)