Numéro deux français des services informatiques, Atos vient d'annoncer le rachat, pour un montant non révélé, des 50 % que possédait l'américain Stratus (groupe Ascend) dans Astria (serveur monéti...

Numéro deux français des services informatiques, Atos vient d'annoncer le rachat, pour un montant non révélé, des 50 % que possédait l'américain Stratus (groupe Ascend) dans Astria (serveur monétique), portant ainsi sa part à 100 %. Couvrant 50 % du marché français de la monétique bancaire selon Atos, Astria a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires de 80 millions de F (12,2 millions d'euros). En 1998, le chiffre d'affaires d'Atos a atteint 6,3 milliards de (960 millions d'euros). (Les Echos - 21/01/1999)