Atos et Steria viennent de signer un protocole d'accord pour créer une filiale commune. Détenue à 60 % par Atos et 40 % par Steria, cette société, baptisée Diarnis, développera, à l'échelle intern...

Atos et Steria viennent de signer un protocole d'accord pour créer une filiale commune. Détenue à 60 % par Atos et 40 % par Steria, cette société, baptisée Diarnis, développera, à l'échelle internationale, des systèmes centraux et des plates-formes bancaires de gestion des échanges de flux. (La Tribune - 10/03/1999)