Restées muettes jusqu'ici sur la question, les banques ont confirmé en fin de semaine dernière que le titulaire d'un chéquier en euros qui libellera une formule de chèque en francs se verra impute...

Restées muettes jusqu'ici sur la question, les banques ont confirmé en fin de semaine dernière que le titulaire d'un chéquier en euros qui libellera une formule de chèque en francs se verra imputer par son établissement bancaire des frais d'environ 80 à 100 F. A la BNP on explique "sur un chéquier en francs ou en euros, il y a une piste magnétique qui indique en quelle monnaie est le chèque. Un chèque de 100 F sur un chéquier en euros va être pris par les trieuses automatiques pour un chèque de 100 euros, il faudra le régulariser, cela coûtera très cher et prendra du temps". (Libération - Le Parisien - 09-10/01/1999)