Depuis la loi Sarbanes-Oxley, les sociétés cotées aux Etats-Unis subissent une pression accrue sur le contrôle de leurs comptes de la part des multiples instances tenues de faire respecter la loi....

Depuis la loi Sarbanes-Oxley, les sociétés cotées aux Etats-Unis subissent une pression accrue sur le contrôle de leurs comptes de la part des multiples instances tenues de faire respecter la loi. En France, l’adoption par le Sénat, en août dernier, d’une loi sur la sécurité financière va également conduire toutes les sociétés fonctionnant par actions à renforcer leur procédures de contrôle financier, notamment au niveau des audits internes.

C’est dans ce contexte porteur, qu’Oracle lance sa solution d'Oracle Internal Controls Manager, une nouvelle application d'Oracle E-Business Suite qui facilite la mise en conformité avec la loi Sarbanes-Oxley, et qui assure plus généralement un meilleur contrôle et une meilleure transparence des comptes.

Conçu en collaboration avec l'unité de gestion des risques du cabinet d'audit PriceWaterHouseCoopers LLP, ce nouveau module permet aux entreprises d'améliorer leur transparence, de documenter leurs règles et leurs procédures et d'évaluer les risques. L’accent est mis autant sur la conformité avec les nouvelles règles de procédures financières, que sur les moyens organisationnels pour y parvenir, autrement dit les processus d’audit et de contrôle intégrés dans cette application.

(Atelier groupe BNP Paribas – 08/10/2003)