de micro-ordinateurs, la Chine est désormais le premier marché de la région Asie-Pacifique (hors Japon). Sur le semestre, plus de 4 millions de micro-ordinateurs ont été vendus dans la zone Asie-Pac...

de micro-ordinateurs, la Chine est désormais le premier marché de la région Asie-Pacifique (hors Japon). Sur le semestre, plus de 4 millions de micro-ordinateurs ont été vendus dans la zone Asie-Pacifique (hors Japon), soit une progression de 15 % par rapport au premier semestre de 1996. Après avoir détroné la Corée du Sud, la Chine serait désormais le premier marché de la région, selon Dataquest. Le marché chinois, avec un million d'unités vendues, a progressé de 41% par rapport à la même période de 1996, alors que le marché sud-coréen chutait du fait de la dégradation de la situation économique du pays. Toujours selon les analystes de Dataquest, les marchés tels que la Malaisie et la Thaïlande, en pleine expansion auparavant, devraient connaître une chute des ventes des micro-ordinateurs en raison de la crise monétaire qui secoue actuellement l'Asie du Sud-Est et qui devrait faire augmenter les prix. Si l'américain Compaq détient toujours la première place dans la région, conquise au troisième trimestre de 1996, le taïwanais Acer arrive à la deuxième place. Le premier fabricant d'ordinateur chinois Legend Computer vient de faire son entrée à la neuvième place dans le "Top 10". Sur le marché des ordinateurs portables, Toshiba, confronté à la forte concurrence des américains comme Compaq ou Dell Computer, détient toujours la première place mondiale. (Les Echos - 13/08/1997)