Pour le troisième trimestre 1998, la société de progiciels néerlandaises Baan vient d’annoncer une perte de 31,7 millions de dollars, contre un bénéfice de 18,3 millions au troisième trimestre 1997....

Pour le troisième trimestre 1998, la société de progiciels néerlandaises Baan vient d’annoncer une perte de 31,7 millions de dollars, contre un bénéfice de 18,3 millions au troisième trimestre 1997. Un plan de restructuration vient d’être annoncé dont la charge se montera au quatrième trimestre à 110 millions de dollars. Ce plan se traduira par le licenciement de 1 200 personnes sur un effectif total de 6 000. Ces mauvais résultats s’expliquent, selon la direction par “une volatilité du marché et la réallocation des budgets informatiques de clients pour régler le problème du bogue de l’an 2000 de leurs systèmes existants, ce qui a provoqué chez eux une incertitude quant à leurs décisions d’achat”. PDG de la société Aurum rachetée l’an passé par Baan, Mary Coleman devient président du groupe. (L’Agefi Le Figaro La Tribune Les Echos 30/10/1998)