Depuis quelques années, la banque directe connaît en Allemagne une forte croissance. Selon une enquête de Datamonitor, 6 % de la clientèle totale de la banque de détail utilise les services d'une ba...

Depuis quelques années, la banque directe connaît en Allemagne une forte croissance. Selon une enquête de Datamonitor, 6 % de la clientèle totale de la banque de détail utilise les services d'une banque directe, 26 % pourraient le faire en 2003. Malgré les coûts de lancement élevés, estimés à près de 100 millions de DM, de nombreuses banques, attirées par ce succès, se sont lancées dans ce domaine. Les réseaux bancaires traditionnels s'inquiètent face à cette montée de la concurrence. Tout d'abord, la banque directe trouve sa plus large audience auprès de la clientèle la plus profitable, à savoir les consommateurs entre 20 et 40 ans disposant de revenus supérieurs à la moyenne. Ensuite, de nombreuses banques directes, comme Bank 24 (Deutsche Bank), Advance Bank (Dresdener) ou Comdirect (Commerzbank) continuent à être déficitaires. De plus en plus, les maisons mères de ces établissements envisagent sérieusement de les rapatrier au sein de leurs structures. (Banque magazine - février 1999)