Un bénéfice net multiplié par huit ! C'est ce qu'a annoncé le japonais Seiko Epson, fabricant d'imprimantes et de composants électroniques, qui a dégagé 153 millions de dollars de bénéfice au ...

Un bénéfice net multiplié par huit ! C’est ce qu’a annoncé le japonais Seiko Epson, fabricant d’imprimantes et de composants électroniques, qui a dégagé 153 millions de dollars de bénéfice au premier semestre, contre 19,5 millions de dollars à la même période l’an dernier. L’augmentation des ventes de téléphones portables a gonflé la demande en écrans qu’Epson distribue aux fabricants.

Les deux branches d’Epson, celle des composants électroniques et celle des imprimantes ne participent pas également de ces bons résultats. La première a dégagé un bénéfice d’exploitation de 87 millions de dollars, tandis que la seconde a enregistré un déclin de 17 % de son bénéfice d’exploitation. Un ralentissement imputé au concurrent d’Epson, Hewlett-Packard, qui aurait entériné une sévère guerre des prix. La réplique d’Epson sur ce segment ? Le lancement de nouveaux produits (par exemple de nouvelles imprimantes utilisant une encre résistant à l’eau) en pleine période des fêtes de fin d’année.

Des perspectives qui conduisent Epson à prévoir un bénéfice net de 304 millions de dollars sur la totalité de l’exercice. De quoi faire encore grimper le titre Epson, qui a pris 48 % depuis son introduction en bourse en Juin dernier.

(Atelier groupe BNP Paribas – 30/10/2003)