Les deux sociétés viennent de signer un protocole aux termes duquel Berger-Levrault rachète 100 % des actions de GET. Ce rapprochement permet à Berger-Levrault, d'acquérir une technologie e-business...

Les deux sociétés viennent de signer un protocole aux termes duquel Berger-Levrault rachète 100 % des actions de GET. Ce rapprochement permet à Berger-Levrault, d'acquérir une technologie e-business immédiatement opérationnelle. GET, créée par Yves Leon, propose en effet une gamme d'outils et de logiciels nécessaires au commerce et à l'administration électroniques, permettant à terme la dématérialisation des documents et des transactions de la vie administrative, commerciale, fiscale et financière des personnes et des entreprises. Ce rapprochement permet à Berger-Levrault (7 000 références de formulaires administratifs, 40 000 clients) d'entrer de plain-pied dans le marché du formulaire électronique et de la téléprocédure. GET a notamment été retenu par la Direction Générale des Impôts pour mettre progressivement en ligne sur Internet, l'ensemble des formulaires concernant la fiscalité des personnes physiques. Plus de 25 formulaires ont été mis en ligne représentant près de 100 pages de modèles de déclaration, des fonctions d'aide et de calcul automatique. Au cours de la campagne IRPP, plus de 1,5 million d'internautes se sont connectés, téléchargeant environ 400 000 formulaires et notices. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 16/06/2000)