Selon l’analyse de Thomson Financial, près de 37 000 opérations de fusions-acquisitions ont été enregistrées dans le monde en 2000, pour un montant consolidé de 3 495 milliards de dollars, soit une ...

Selon l’analyse de Thomson Financial, près de 37 000 opérations de fusions-acquisitions ont été enregistrées dans le monde en 2000, pour un montant consolidé de 3 495 milliards de dollars, soit une hausse de 5 % par rapport à 1999. Toutefois, avec 9 025 opérations enregistrées pour 735,4 milliards de dollars, l’activité du 4ème trimestre a reculé de près de 11 %. En Europe, 15 000 transactions d’un montant consolidé de 1 001 milliards ont été réalisées en 2000, dont 8 063 opérations pour 179,3 milliards de dollars au 4ème trimestre (- 8,4 % par rapport au 3ème trimestre). 1 900 opérations pour un montant total de 184 milliards de dollars ont été enregistrées en Europe du Sud (Italie, Espagne, Portugal). Avec 822 opérations pour 106 milliards de dollars, l’Italie arrive en tête, devant l’Espagne (59 milliards de dollars). La plus grosse opération annoncée en Europe du Sud vient d’Italie (fusion de Seat Pagine Gialle avec Tin.it pour 18 milliards de dollars). En 2000, JP Morgan prend la 1ère place du classement des conseillers financiers pour les opérations annoncées dont la cible ou l’acquéreur est une entreprise de l’Europe du Sud. Morgan Stanley Dean Witter arrive en tête du palmarès des opérations réalisées dont la cible ou l’acquéreur vient de l’Europe du Sud (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 1er/02/2001)