11 000 praticiens sur 110 000, soit 10 %, se connectent aujourd'hui à cet intranet dont Cegetel a obtenu la concession nationale en décembre 1997. Ils étaient 26 (des bretons) en septembre 1998. ...

11 000 praticiens sur 110 000, soit 10 %, se connectent aujourd'hui à cet intranet dont Cegetel a obtenu la concession nationale en décembre 1997. Ils étaient 26 (des bretons) en septembre 1998. Depuis le début de l'année, 7,5 millions de feuilles de soins seulement ont été transmises. Il faut reconnaître que malgré un taux d'informatisation de 70 %, les médecins sont toujours réticents à se connecter. Le manque de sécurisation des transactions, susceptible de nuire au secret médical, est vivement critiqué. Ils craignent que les données ne soient interceptées par des pirates. Richard Lalande, le président de Cegetel-RSS promet que le cryptage des feuilles de soins sera élevé à un niveau supérieur (128 bits) avant la fin de l'année. Cegetel doit également faire face à la concurrence de France Télécom qui, faute d'avoir obtenu la concession nationale, a lancé son propre réseau intranet médical Liberalis (voir la lettre du 15/09). (Christine Weissrock - Atelier Paribas)