Selon une étude IDC réalisée sur le marché de la micro-informatique en France pour le premier trimestre 2000, les livraisons des constructeurs n'ont progressé au cours de cette période que de 2,1 %....

Selon une étude IDC réalisée sur le marché de la micro-informatique en France pour le premier trimestre 2000, les livraisons des constructeurs n'ont progressé au cours de cette période que de 2,1 %. En effet, le passage sans encombre à l'an 2000 n'a provoqué dans les entreprises aucune remise en question du parc informatique déjà renouvelé en grande partie en 1999. La croissance des marchés professionnels au cours de ce premier trimestre est négative : - 6,4 % en volume et - 2,6 % en valeur. En revanche, sur le marché domestique, IDC enregistre une croissance des ventes de micro-ordinateurs de 18,1 %. Pour l'ensemble de l'année 2000, la progression continue de l'équipement des ménages, alimentée par le développement d'Internet, ainsi qu'une forte demande de renouvellement, devraient contribuer à une croissance continue sur le marché grand public. Avec 14,2 % de croissance au premier trimestre et une part de marché de 14,1 %, le groupe NEC/Packard Bell prend la première place. HP enregistre, pour sa part, une croissance exceptionnelle de 64 % en volume, ce qui lui fait gagner 5 points de parts de marché. De leur côté, Compaq et IBM enregistrent des croissances négatives à deux chiffres, respectivement - 18,7 % et - 35,3 %.. Dell et Apple maintiennent une croissance régulière (respectivement + 19,6 % et 12,2 %) de leurs ventes et gagnent des parts de marchés. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 2/05/2000)