Bill Gates devait tenir hier soir au Kremlin, devant cinq mille personnes, une grande conférence sur "l'avenir des technologies de l'information". Ayant entrepris une véritable croisade contre le pi...

Bill Gates devait tenir hier soir au Kremlin, devant cinq mille personnes, une grande conférence sur "l'avenir des technologies de l'information". Ayant entrepris une véritable croisade contre le piratage informatique en Russie, Bill Gates vient de remporter une première victoire. En effet, la puissante banque Sherbank, la plus importante banque de dépôts pour particuliers qui dispose du réseau de filiales le plus étendu du pays a décidé d'utiliser les technologies Microsoft pour l'automatisation de son activité bancaire ainsi que pour la gestion de ses comptes interrégionaux. En payant à Microsoft 1,65 million de dollars, la banque qui utilisait des logiciels Microsoft piratés à d'ores et déjà régularisé sa situation. Lors de ses entretiens avec les différents responsables économiques et politiques russes, Bill Gates s'est inquiété "le problème atteint des sommets incroyables ici, il porte tort à toutes les entreprises de logiciels, y compris les entreprises locales". 91 % des produits utilisés en Russie sont piratés (27 % seulement aux Etats-Unis) selon les statistiques de l'Alliance des compagnies de logiciel. Bill Gates explique "qu'il y a qu'une seule manière d'agir. Eduquer, convaincre, poser des questions et ... parfoit quand cela va trop loin, intenter des procès". (Le Figaro - 11/12/10/1997)