Avec son BlackJack, Samsung aurait-il tiré les mauvaises cartes? Research in Motion (RIM), vient de porter plainte devant la cour de justice de Californie contre Samsung pour concurrence déloyale...

Avec son BlackJack, Samsung aurait-il tiré les mauvaises cartes? Research in Motion (RIM), vient de porter plainte devant la cour de justice de Californie contre Samsung pour concurrence déloyale et confusion au niveau du nom de la marque. Et pour cause : le dernier né du fabricant, un smartphone à clavier, se prénomme BlackJack.
Celui-ci, qui répond également au nom de Samsung SGH-i607, fonctionne avec Windows Mobile et est équipé d'un clavier, de fonctions multimédia et d'une messagerie mobile.

 
Même opérateur, mêmes fonctionnalités, même esthétique...
Y  aurait-il du plagiat dans l'air?
 
Pour RIM, ce terminal ressemble étrangement à son dernier modèle lancé en décembre aux Etats-Unis, le Blackberry Pearl, un smartphone équipé de fonctionnalités multimédia avancées. Le fabricant canadien, qui estime que cette similitude pourrait prêter à confusion, requiert l'arrêt de la commercialisation du BlackJack. Tout du moins sous ce nom. La guerre du terminal aurait-elle commence ?

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/12/2006)