Le troisième opérateur de téléphonie mobile français vient d’annoncer ses résultats sur l’année 2002 : un chiffre d’affaires net récurrent de 2,7 milliards d’euros, soit une progression de 17 % ...

Le troisième opérateur de téléphonie mobile français vient d’annoncer ses résultats sur l’année 2002 : un chiffre d’affaires net récurrent de 2,7 milliards d’euros, soit une progression de 17 % par rapport à l’exercice précédent. Cette bonne performance s’explique notamment par une croissance du segment "Forfaits" dans la base de clientèle Bouygues Telecom (63 % de la base client fin 2002, contre seulement 47 % fin 2001). En revanche, l’ARPU (le revenu moyen par utilisateur) du concurrent d’Orange et de SFR est resté à 54,1 euros, stable par rapport à l’année 2001. Selon Bouygues Telecom, ce n’est pas une mauvaise performance compte-tenu du « poids des mini-forfaits sur le marché et (de) la baisse des tarifs entrants ». Depuis le 1er janvier, l’action du groupe Bouygues a cependant perdu 13,79 %. (Atelier groupe BNP Paribas – 27/01/2003)