Smart city

Un bracelet connecté pour lutter contre le harcèlement de rue

  • 09 Jan
    2018

L'application App-elles, développée par l'association Resonantes, entend lutter contre le harcèlement de rue en connectant les jeunes femmes à des proches de confiance grâce à un bracelet connecté.

2017 a été l'année de l'émancipation féminine. Le mouvement #MeToo, élu personnalité de l'année, a permis de mettre en lumière la réalité du harcèlement de rue et de certaines exactions dont nombre de femmes sont victimes. Selon un rapport du Haut Conseil à l'Égalité entre les Hommes et les Femmes (HCEHF), publié en avril 2015, 100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou d'agression sexuelle. Un constat accablant. Pour lutter contre ce phénomène endémique, l'association Resonante a mis au point App-elles, une application d'assistance et de prévention permettant à toute personne en situation de risque d'envoyer une alerte à un proche. Pour ce faire, l'individu doit préalablement rentrer dans l'application des contacts de confiance et, en cas de problème, activer en toute discrétion un bracelet connecté, qui se charge alors d'envoyer un SMS d'alerte contenant une photo et la localisation précise de la personne en situation de détresse au dit destinataire. Ce procédé permet à la victime de se protéger, bien sûr, mais aussi d'apporter la preuve de l'agression devant un juge, grâce aux données enregistrées par le wearable. Car dans la plupart des cas, la victime ne porte pas l'affaire devant un tribunal, soit par découragement, soit par peur, soit encore par méconnaissance des procédures. L'application, qui comporte également un répertoire de contacts d'associations ou de structures dédiées, entend ainsi accompagner les femmes dans leurs démarches, qu'elles soient informatives ou juridiques. Évidemment, la technologie seule ne suffit pas à enrayer les exactions dont sont victimes les femmes dans l'espace public ou privé, qui nécessite la vigilance de chacun et la responsabilisation de tous.

Rédigé par Théo Roux