La dynamique de perte ne semble plus s'arrêter. La banque en ligne Egg affiche une perte nette avant impôt de 34,4 millions de livres pour l'année 2003, contre 16,6 millions l'an passé. La cause...

La dynamique de perte ne semble plus s’arrêter. La banque en ligne Egg affiche une perte nette avant impôt de 34,4 millions de livres pour l’année 2003, contre 16,6 millions l’an passé. La cause ? Toujours la malheureuse filiale française, Egg France qui augmente sa perte en 2003 de 91 % à 89,1 millions ! Cette filiale cumulait déjà à la fin du 3ème trimestre 2003 plus de 170 millions d’euros de pertes. Le groupe Prudential (détenteur de Egg) cherche toujours à se débarrasser de ce « mauvais poulain » qui compterait à peine un peu plus de 130 000 clients en ligne, malgré un marketing presque omniprésent sur la toile.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/02/2004)