à Celestica. Après avoir annoncé le 17 juillet dernier la cession des activités de sous-traitance industrielle de Bull Electronics Angers (BEA) au groupe américain ACT Manufacturing Inc, Bull, vie...

à Celestica. Après avoir annoncé le 17 juillet dernier la cession des activités de sous-traitance industrielle de Bull Electronics Angers (BEA) au groupe américain ACT Manufacturing Inc, Bull, vient d’annoncer, dans la continuité de son processus de recentrage stratégique, la cession de Bull Electronics Inc (BEI), son établissement industriel de Lowell dans le Massachusetts à la compagnie canadienne Celestica. Cette dernière (23 000 employés) exploite 33 installations de fabrication et de design aux Etats-Unis, Canada, Mexique, Royaume Uni, Irlande, Italie, République Tchèque, Thaïlande, Chine, Malaisie et Brésil. Celestica fournit un ensemble de services incluant design, prototypes, assemblage, tests, contrôle qualité, gestion de la logistique, réseau de distribution mondial et service après-vente. Ses clients sont essentiellement composés de leaders OEMs, dans les secteurs de l’informatique et de la communication. (Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 09/08/2000)