Et si l’agence bancaire devenait un lieu de vie ? Elle virerait probablement au tiers-lieu. Une expérience en ce sens est menée aux Etats-Unis.

Quand le café adoucit l'expérience client

Banque ou café, il ne faut plus choisir. C'est ce que semble considérer la banque américaine Capital One. Il y a dix ans, elle ouvrait son premier café, dispensant boissons chaudes, tartes - ce qu’on peut trouver d’un Starbucks. Pour la touche bancaire, dans ce café, un distributeur et un employé de banque.

Une décennie plus tard, la digitalisation de la société, banque comprise aidant, ce concept de café a évolué vers un croisé d’agence bancaire et d’espace de coworking.

Les clients peuvent toujours commander leur café, profiter du wifi. La nouveauté est dans la volonté de Capital One d’en faire un lieu de collaboration. Et ce voeu passe par la possibilité donnée à ses clients mais aussi les résidents, de réserver des espaces de réunions. Des conférences, qui ne sont pas sans rappeler les fameux TED, sont aussi organisées pour alimenter la communauté tech locale et les attirer dans l’endroit.

Et dans chaque café se tient évidemment à disposition une équipe de conseillers bancaires. Une démarche qui inscrit de manière différente la banque dans la ville.

 

 

Rédigé par Lila Meghraoua
Journaliste/Productrice radio