Prévu initialement le 8 septembre, le procès antitrust intenté à l’encontre de Microsoft par les autorités fédérales et vingt Etats a été repoussé au 23 septembre. A la grande satisfaction de Micr...

Prévu initialement le 8 septembre, le procès antitrust intenté à l’encontre de Microsoft par les autorités fédérales et vingt Etats a été repoussé au 23 septembre. A la grande satisfaction de Microsoft, la cour d’appel de Washington, ayant estimé que la décision d’autoriser l’accès du public était plutôt préjudiciable au groupe, vient d’accepter sa demande de suspendre la décision autorisant la presse à assister aux dépositions de 19 salariés du groupe, y compris celle de Bill Gates. La reprise de ces dépositions qui seront tenues en privé a été ordonnée par la cour d’appel. Au cas où la cour finisse par trancher en faveur d’audiences publiques, les comptes rendus des auditions déjà tenues seront immédiatement disponibles. Bien que l’audition de Bill Gates, prévue initialement le 12 août, mais reportée de deux semaines, ne soit pas encore fixée, le département de la justice souhaiterait qu’elle ait lieu le 27 août. (Les Echos Libération La Tribune 21/08/1998)