Smart city

Les camions silencieux font du bruit

  • 19 Avr
    2018
  • 2 min

Tesla a dévoilé son camion électrique il y a quelques mois et a désormais de la concurrence. Quelle est la valeur ajoutée de ces poids lourds qui se veulent plus verts ?

Les 3,5 millions de routiers aux États-Unis vont-ils bientôt tous conduire des véhicules électriques ? En l'état actuel des choses, cela ne va pas de soi. Pour transporter les marchandises, les camions roulent souvent pendant de longues heures d'affilée, quitte à voir les conducteurs se relayer derrière le volant pour éviter que les poids lourds ne soient immobilisés trop longtemps. Si les camions deviennent complètement électriques, cela signifie-t-il qu'ils devront bientôt s'arrêter régulièrement et longuement aux bornes de recharge ? Pas forcément. La start-up californienne Thor Trucks a créé un camion semi-remorque électrique capable d'avaler près de 300 miles (soit 482,8 kilomètres) en une seule recharge. Une fois vidé de sa batterie après l'équivalent d'un Paris-Grenoble à vol d'oiseau, ET-One peut faire le plein d'énergie en 90 minutes. C'est toujours plus long que pour un plein d'essence ou de diesel mais également plus propre. Et largement suffisant pour des livraisons dans une même ville par exemple. Thor Trucks ambitionne de mettre ses véhicules électriques sur le marché dès 2019. Exactement comme Tesla, dont le semi-remorque a été dévoilé en novembre dernier. Plusieurs clients ont déjà manifesté leur intérêt pour ce type de véhicules comme FedEx, UPS ou PepsiCo, preuve s'il en faut qu'à défaut d'être une généralité, le camion électrique est bien une réalité. Et a ses avantages : en plus d'être silencieux, le camion électrique est exempt des nombreuses règles américaines qui s'appliquent aux poids lourds diesel. Les constructeurs automobiles, bien conscients de la concurrence, se sont également lancés dans la course au camion électrique. C'est le cas notamment de Mercedes-Benz ou encore de Volvo. Une concurrence qui ne peut que servir la planète et réduire la pollution... à condition toutefois que l'électricité soit issue de sources d'énergie renouvelable.

Rédigé par Sophia Qadiri