Deux études viennent récemment de distinguer le Canada. La première est signée de l’institut américain comScore Media Metrix. Elle remarque que les internautes bénéficiant d’accès haut-débit sont...

Deux études viennent récemment de distinguer le Canada. La première est signée de l’institut américain comScore Media Metrix. Elle remarque que les internautes bénéficiant d’accès haut-débit sont proportionnellement plus nombreux au Canada qu’aux Etats-Unis.D’après l’enquête, en janvier 2003, cette population représentait plus de la moitié de l’ensemble des internautes canadiens (53,6 %), contre à peine plus d’un tiers aux Etats-Unis (33,8 %) pour les accès câblés ou avec ADSL.Cet écart se retrouve dans le temps passé sur le Net : collectivement, les adeptes canadiens du haut-débit représentent 63 % du temps passé sur la Toile par les Canadiens, contre seulement 54 % du côté des connectés haut-débit américains.Deuxième point positif pour le Canada, la récente étude du cabinet Accenture (voir lettre de l’Atelier du 10 avril) sur l’e-gouvernement place le pays en tête des Etats les plus performants en matière de services en ligne. Selon l’étude, l’e-gouvernement canadien se distingue par la qualité de ses services : offres ciblées en fonction des populations de citoyens, approche multi-canal, méthode de mesures et d’évalution…(Atelier groupe BNP Paribas – 16/04/2003)