Depuis cinq ans maintenant, Canon et Toshiba développent conjointement une technologie pour les écrans SED (Surface conduction Electron emitter Display). Celle-ci serait reconnue pour sa moindre...

Depuis cinq ans maintenant, Canon et Toshiba développent conjointement une technologie pour les écrans SED (Surface conduction Electron emitter Display). Celle-ci serait reconnue pour sa moindre consommation d’énergie que celle qu’exploitent les écrans à cristaux liquides. En outre, les écrans SED produisent leur propre éclairage, contrairement aux écrans LCD.

Aujourd’hui, les deux groupes japonais ont annoncé leur intention de créer une joint-venture autour de la production d’écrans SED. Ils comptent y investir 1,82 milliard de dollars. Le dixième de cette somme sera utilisé pour démarrer l’activité et mettre en place une ligne de production. Le reste sera affecté à l’étape suivante du développement de la joint-venture : une production à grande échelle.

La production des écrans SED de Toshiba et Canon devrait commencer au début de l’année 2005 puis s’intensifier jusqu’en 2007 : l’objectif des deux groupes est de passer d’une production mensuelle de 3000 pièces en 2005 à 75.000 pièces en 2007 !

Canon fait ainsi son entrée sur le marché très prometteur des écrans plats. Il sera majoritaire dans la nouvelle co-entreprise, dont il détiendra 50,002 %.

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/09/2004)