Les nombreuses fusions de ces dernières semaines (Sanofi-Synthélabo, Vivendi-US Filter, BNP-Paribas, Carrefour-Promodès, Total:Fina-Elf) auront fait au moins un heureux : l'éditeur de logiciels Ca...

Les nombreuses fusions de ces dernières semaines (Sanofi-Synthélabo, Vivendi-US Filter, BNP-Paribas, Carrefour-Promodès, Total:Fina-Elf) auront fait au moins un heureux : l'éditeur de logiciels Cartésis. En effet, les fusions industrielles ont permis à Cartésis de vendre ses logiciels spécialisés dans la consolidation des comptes et la gestion des systèmes d'information financière. Cartésis fournit 30 sociétés parmi celles formant l'indice boursier CAC 40. Le logiciel de Cartésis permet de fusionner l'information entre deux entités sans modifier leurs systèmes informatiques respectifs et permet d'instaurer une gestion prévisionnelle unique. Cartésis vient d'être repris par le cabinet de conseil anglo-saxon PricewaterhouseCoopers. (Christine Weissrock - 10/09/1999)