Après s'être implanté en Grande-Bretagne, Charles Schwab and Co s'apprête à lancer, en association avec Tokyo Marine and Fire Insurance Corp., principal assureur dommage japonais, une société de Bo...

Après s'être implanté en Grande-Bretagne, Charles Schwab and Co s'apprête à lancer, en association avec Tokyo Marine and Fire Insurance Corp., principal assureur dommage japonais, une société de Bourse au Japon. Ce nouveau courtier sera détenu à 50 % par Charles Schwab, 30 % par Tokyo Marine, les 20 % restants étant partagés entre la Bank of Tokyo Mitsubishi, Mitsubishi Trust and Banking Corp. et Meiji Mutual Life, appartenant tous au conglomérat Mitsubishi. Toutefois, Schwab ne sera pas la seule maison de courtage américaine à vendre ses services au Japon. En effet, outre Merrill Lynch qui a repris 2 000 salariés de Yamaichi Securities, une société en faillitte, E*Trade envisage sérieusement de s'installer avec l'aide de son actionnaire Softbank. DLJ Direct, la filiale spécialisée de Donaldson, Lufkin & Jenrette, s'est, pour sa part, associée avec Sumitomo Bank. Le groupe d'électronique grand public Sony envisage également de prendre position dans ce secteur. 27 maisons japonaises proposent déjà le courtage sur Internet. (La Tribune - 3/06/1999)