Smart city

En Chine, un digesteur transforme les déchets  en énergie et en engrais

  • 06 Jui
    2017
  • 2 min

Pour permettre aux entreprises d’économiser sur les coûts de traitement des déchets organiques, une start-up propose un digesteur connecté qui émet de l’énergie réutilisable pour l’entreprise.

Alors qu’en 2016, l’empire du milieu produisait à lui seul 430 millions de tonnes de déchets organiques par an, lui coûtant près de 200 milliards de Yuan (soit un peu plus de 26 milliards d’euros), la start-up Enwise révolutionne le secteur en créant un digesteur intelligent s’adressant aux entreprises (supermarchés, restaurants, cantines d’entreprise…). Le digesteur “IBIS” utilise des capteurs pour que les entreprises puissent surveiller et analyser par elles-mêmes 24h/24h l’évolution du traitement de leurs déchets et la performance des équipements. Ce service est bénéfique pour l’entreprise pour deux raisons : les déchets organiques sont traités directement sur site, permettant d’économiser les coûts de traitement d’une entreprise externe, et le traitement permet la création d’engrais qui peuvent soit être proposés à des agriculteurs partenaires, soit dégagent assez d’énergie pour alimenter l’entreprise en eau chaude ou en électricité. Toute la chaîne de valeur est optimisée et préserve ainsi l’environnement. Auchan Chine utilise la solution “IBIS” qui lui a fait réduire de 85% sa production de déchets organiques. Cette solution est plus particulièrement intéressante pour le gouvernement chinois, qui a annoncé l’année dernière les grandes orientations de son plan économique sur 5 ans, vers le développement durable et l’énergie verte. La Chine aura besoin d’optimiser la gestion et le traitement de ses déchets pour répondre à ce plan et le pays a déjà investi 250 milliards de Yuan (32 milliards d’euros) en ce sens.

Rédigé par Céline Zhu